Utilisation de Witty SEM comme feu de départ

Witty SEM peut être utilisé comme feu de départ pour chaque test de sprint géré par le chronomètre Witty (sprint, navette, aller-retour, chronométrage de groupes d'athlètes, répétitions, etc.).  

Dans cette configuration, WittySEM affiche, selon sa programmation, un compte à rebours et la couleur verte pour le départ. Il est possible de définir à priori si le passage du feu au vert doit ou non être enregistré par le chronomètre comme impulsion de départ. Dans certains cas, on prend en compte volontairement le départ de l'athlète au passage d'une cellule photoélectrique ou quand le pied quitte une position spécifique. Le feu peut alors être configuré pour gérer la couleur verte de départ sans recevoir aucune impulsion.

La gestion du compte à rebours est parfaitement adaptée aux tests qui comportent une phase de récupération programmée, par exemple un test navette classique.

Exemple : test Shuttle avec Witty SEM et 2 cellules photoélectriques, sprint 10 mètres avec récupération de 20 secondes.  L’athlète part au feu vert et coupe la ligne de la première cellule photoélectrique qui transmet l'impulsion de départ au chronomètre. Au bout de dix mètres, l'athlète coupe la ligne d'arrivée (seconde cellule photoélectrique) et le système lance le compte à rebours de 20 secondes selon la récupération prédéfinie. Le feu affiche les 10 dernières secondes du compte à rebours et signale en vert le prochain départ. Le nombre de répétitions peut être défini à priori par l'entraîneur.

Cette fonction peut être extrêmement utile quand on travaille avec plusieurs athlètes sur le même parcours, avec des départs séparés par un intervalle de temps prédéfini.

Exemple : test Multistart avec Witty SEM et 1 cellule photoélectrique, sprint linéaire 30 mètres avec départ d'un nouvel athlète toutes les 10 secondes. Quand le feu passe au vert, le décompte commence et l'athlète part. En même temps, le feu affiche le compte à rebours de 10 secondes pour le prochain départ.